La CPED reçue à la ville de Paris

Vendredi 16 mars, la CPED a été reçue à l’Hôtel de ville de Paris, par Solène Delusseau-Jelodin et Sayna Shahryari, du cabinet de Mme Marie-Christine LEMARDELEY, adjointe à la Maire de Paris, chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante. Ont participé à ce rendez-vous Mailys Derenemesnil (Université Paris Nanterre), Alice Berthonneau (ENS Louis Lumière) et Nassira Hedjerassi (ESPE de Paris) et Rozenn Texier-Picard (ENS Rennes, présidente de la CPED).

Mme Shahryari nous a expliqué le souhait de la ville de Paris d’accompagner les établissements d’enseignement supérieur du grand Paris dans la mise en place de politiques en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, en particulier concernant la vie étudiante. Une première rencontre en ce sens a été organisée le 11 janvier dernier. Lors de cette rencontre, plusieurs chargées de mission avaient signalé leur isolement sur cette thématique, d’autres avaient mentionné leur participation à la CPED. Le cabinet de Mme Lemardeley cherchait donc à savoir comment se positionner par rapport à la CPED, pour agir en complémentarité. Il est en attente aussi de propositions très concrètes que la ville pourrait faire aux différent-e-s chargé-e-s de mission.

Nous avons présenté la CPED, son fonctionnement, ce qu’elle apporte aux établissements membres. Nous avons offert 2 exemplaires du vade-mecum contre le harcèlement sexuel, présenté les fiches ressources que nous avons commencé à réaliser.

Les perspectives de partenariat suivantes ont été proposées :

  • La ville finance un appel à projet en soutien aux initiatives étudiantes. Elle réfléchit à conditionner le financement des associations étudiantes à un engagement de ces associations à respecter une charte pour l’égalité et contre les discriminations. Nous pourrons lui envoyer des modèles de chartes mises en place dans certaines universités (notamment à Grenoble).
  • Des réflexions sont en cours notamment pour une signalétique égalitaire dans les établissements (ex : « bureau de la présidence » au lieu de « bureau du président », toilettes etc). Cela nous a amenées à évoquer le travail en cours sur l’accueil des étudiant-e-s transidentitaires, sujet sur lequel nous souhaitons proposer des outils communs. Les écoles d’art de la ville de Paris pourraient être associées à ce travail.
  • Une prochaine rencontre des chargé-e-s de mission et référent-e-s égalité est prévue le vendredi 18 mai. Il est proposé de laisser pendant cette rencontre un petit temps de présentation de la CPED (10 min), certaines écoles (notamment les écoles de la ville de Paris) pouvant être intéressées. De même, la CPED est invitée à rédiger un petit paragraphe de présentation qui sera inclus dans le message que la ville de Paris adressera aux chargé-e-s de mission pour les convier à cette réunion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *